Référencement SEO : les 4 pièges à éviter

Aucune recette miracle ne permet d’arriver en première position sur Google et d’y rester. Pour que votre site obtienne un bon positionnement, vous devez faire preuve de patience, mais surtout, créer des contenus bien référencés. Faites toutefois attention à ne pas commettre ces 4 erreurs qui risquent de mettre en péril l’ensemble de votre stratégie SEO.

Confier la rédaction à l’IA générative

ChatGPT figure au nombre des outils les plus en vogue pour créer des contenus SEO. Cette version d’IA générative est certes d’une grande aide puisqu’elle est pratique pour générer gratuitement des articles, des résumés ou des idées de plans. Toutefois, il est fortement déconseillé de reprendre le texte à la lettre.

Pour éviter d’être pénalisé par les algorithmes de Google, pensez à retravailler l’article et à le rendre plus pertinent. Éliminez d’emblée les expressions trop désuètes qui ne plairont ni aux internautes ni aux moteurs de recherches. N’oubliez pas non plus d’améliorer le référencement naturel de votre texte en optimisant son titre. Les images sont par ailleurs indispensables pour faciliter la lecture et la compréhension des articles. La qualité et l’originalité sont les mots d’ordre lors du choix des illustrations.

Suroptimiser un contenu

Ne refaites plus jamais l’erreur d’optimiser vos pages web de manière excessive. Voici les deux pièges à éviter en matière de référencement naturel :

  • Trop répéter les mots-clés principaux ;
  • Insérer trop d’expressions connexes et espérer se positionner sur plusieurs requêtes en même temps.

L’idée peut être tentante, mais cette pratique ne plaira certainement pas à Google. L’idéal est de répéter les mots-clés principaux dans le titre H1, les sous-titres H2, le premier paragraphe ou encore la balise ALT. Ajoutez également des synonymes pour mieux couvrir la thématique sans tomber dans la suroptimisation.

Pour mieux rentabiliser votre investissement dans le content marketing, utilisez les bons logiciels SEO comme SEMrush, SerpStat ou Ubersuggest de Neil Patel.

Négliger la longueur de vos articles

Cette erreur peut empêcher votre page de remonter dans les résultats des recherches effectuées par les internautes sur Google. En effet, il est difficile de rédiger un contenu clair, informatif et détaillé en 250 mots. Non seulement le risque de suroptimisation est élevé, mais en plus, les internautes intéressés par l’expression cible seront déçus en ne trouvant pas de réponses complètes à leurs questions.

Évitez également de publier des articles trop longs (5 000 mots et plus) qui peuvent être lassants. L’astuce est de regarder du côté des pages des concurrents qui s’affichent en premières positions. Ensuite, rédigez des articles plus complets (25 à 50 % plus riches en illustrations, en promotion, en liens externes, etc.).

Si vous ne trouvez pas d’idées pour enrichir votre contenu, ajoutez-y :

  • Des exemples ;
  • Des conseils ;
  • Des astuces pratiques ;
  • Une liste d’erreurs à éviter lors de l’utilisation d’un tel produit ;
  • Etc.

Oublier de partager vos articles

Pour que Google considère votre page comme pertinente et intéressante, faites la promotion de votre article sur plusieurs canaux de communication. La technique est simple. Une fois que vous aurez publié un article de blog sur votre site web, partagez-le sur les réseaux sociaux comme Instagram, Twitter ou LinkedIn. Augmentez également votre visibilité grâce à des applications telles que Flipboard ou Pinterest. Vous obtiendrez ainsi deux ou plusieurs liens externes.

Enfin, repartagez vos meilleurs articles sur les réseaux sociaux quelques semaines après leur publication. Ils continueront ainsi à générer plus de trafic.

Retour en haut