Rédaction web et création de contenu : tour d’horizon des limites de l’IA (intelligence artificielle) en 2024

L’intelligence artificielle générative a connu une évolution fulgurante ces dernières années. Actuellement, les outils basés sur la technologie ne cessent de se multiplier et de se perfectionner. Praticité, gain de temps, productivité, faible coût et autres, les innovations présentent de réels avantages et constituent une solution réellement attrayante, notamment en ce qui concerne la rédaction web et la création de contenu (l’un des piliers du marketing digital).

Certains outils sont tellement efficaces si bien que les professionnels sont nombreux à être convaincus du fait que l’IA va pratiquement remplacer les humains dans le processus créatif dans les prochaines années à venir. Cependant, si l’intelligence artificielle ne cesse d’évoluer et de gagner en fiabilité, son utilisation suscite encore des inquiétudes. Le fait est que la technologie n’est pas infaillible et qu’elle présente même certaines limites.

La qualité

L’une des principales limites de l’IA dans le domaine de la rédaction web réside dans la qualité même des contenus qu’elle propose. Bien que les modèles linguistiques puissent générer des textes cohérents, les outils peinent souvent à reproduire la subtilité et l’authenticité que seul un rédacteur humain peut apporter. Par manque de qualité, il faut entendre : 

  • De nombreuses répétitions et des redondances (l’AI a tendance à beaucoup se répéter dans ses créations)
  • Un ton machinal (la machine ne prend pas en compte le confort du lecteur)
  • Une compréhension contextuelle limitée (la nuance et la compréhension contextuelle demeurent des éléments clés où l’IA trouve ses limites)

L’originalité

L’IA, en dépit de ses prouesses, lutte avec l’originalité. La création de contenu unique et novateur nécessite une compréhension approfondie des nuances culturelles, des tendances émergentes et de l’évolution constante des attentes du public. Les outils peuvent générer des articles plus ou moins concis, mais ils ont souvent du mal à produire des textes réellement authentiques.

L’utilisation de certains systèmes peut même s’avérer risquée et dangereuse puisqu’elle peut exposer les sites à des sanctions en raison d’un ou de plusieurs contenus dupliqués. En outre, si l’originalité constitue l’une des principales limites de l’intelligence artificielle, c’est aussi à cause d’un réel manque de créativité. Les technologies génératives ont été créées pour concevoir des articles sur les modèles qu’elles ont appris. Ce qui fait que, à la différence des humains, elles n’ont donc pas la capacité de penser de manière originale et/ou d’élaborer un contenu réellement créatif.

La fiabilité

La fiabilité du contenu généré constitue l’une des grandes failles de l’IA. Leur capacité à distinguer les informations exactes des fausses n’étant pas encore au point, les outils peuvent proposer des articles avec des erreurs, des fausses nouvelles ou même des informations incohérentes, voire trompeuses. L’intervention humaine demeure indispensable afin de s’assurer de la crédibilité et de l’exactitude du contenu.

L’optimisation

Le SEO (optimisation du contenu pour les moteurs de recherche) est un aspect crucial à considérer en matière de rédaction web et de création de contenu. Cette pratique requiert des compétences et un savoir-faire spécifiques, des qualités que les IA ne possèdent pas.

Retour en haut