Google quality rater : tout savoir sur ce métier !

Derrière tout résultat de recherche sur Google se cachent des Google quality raters. Ce ne sont pas des robots. Ce sont plutôt des évaluateurs humains tenus d’analyser la pertinence des résultats proposés à chaque requête effectuée sur le web. C’est sur eux que repose l’amélioration des algorithmes de Google, en attribuant des notes aux contenus à évaluer. On n’en parle pas beaucoup, le métier de Google quality rater est donc à découvrir !

Quelles sont les missions d’un Google quality rater ?

Tout ce qui touche le web passe d’abord devant l’œil méticuleux d’un évaluateur. Ses missions sont multiples, en voici quelques-unes :

– Vérifier la cohérence des résultats proposés

– Noter et évaluer la qualité des pages web

– Proposer des réponses appropriées

– Comparer des résultats et déduire les préférences probables des internautes

– Décrypter des vidéos pour signaler les contenus inappropriés (pornographiques, violents, spam, etc.)

– Évaluer les voix, les intonations et le côté naturel des réponses vocales de Google+

Quel est le but des évaluations ?

Le Google quality rater travaille pour essayer d’améliorer autant que possible l’expérience des internautes. Les missions peuvent alors varier selon le type de résultat de recherche, allant jusqu’à une trentaine de tâches différentes. Sur la plateforme dédiée aux évaluateurs, peuvent se défiler chaque jour des liens vers des pages et des sites internet de tout genre. Certaines tâches sont même axées essentiellement sur des contenus pour adultes. On note que les évaluateurs ne modifient pas directement les résultats sur les moteurs de recherche. Leurs notes peuvent par contre servir pour modifier les algorithmes de Google.

Comment faire pour évaluer des contenus ?

L’évaluation de contenus pour Google se fait suivant des consignes bien définies. Les évaluateurs disposent et doivent travailler avec une guideline qui leur permet de noter les contenus comme il se doit. Ce guide est disponible sur chaque tâche acquise sur le tableau de bord et peut être revu à tout moment. Bien sûr, chaque mois, la performance de l’évaluateur est à son tour évaluée par le biais d’un « task results« , où sont mentionnées les fausses notes et les erreurs d’évaluation commises. Le compte de l’évaluateur peut même être suspendu suite à des erreurs de notation graves.

Comment travaille un Google quality rater ?

Les Google quality raters sont des travailleurs en freelance. Pour intégrer la mission, ils doivent s’inscrire et passer des tests depuis des plateformes spécialisées. Quant aux missions, ces dernières ne sont pas parfaitement stables. Il y a des fois où les flux sont assez élevés jusqu’à permettre à l’évaluateur de travailler en h24, aussi il arrive qu’en quelques jours, il n’y a pratiquement pas de mission à traiter. Le travail démontre une grande flexibilité, permettant au missionnaire de Google de travailler à sa guise. Ce qui est assez rassurant, c’est que le calcul de tarification se fait à l’heure. Le travailleur reçoit la somme qui correspond au cumul de ses nombres d’heures travaillées.

Retour en haut