Les 3 meilleurs correcteurs d’orthographe fiables et gratuits

Tout comme les robots d’indexation, les internautes sont plus exigeants que jamais. Afin de leur fournir des contenus SEO de qualité, les propriétaires de sites internet ont intérêt à publier des articles impeccables. Vous êtes trop occupé(e) pour relire vos textes ? Votre budget ne vous permet pas d’embaucher un rédacteur professionnel ? Le plus simple est de recourir à un correcteur d’orthographe. Dans cet article, notre équipe vous donne un aperçu des 3 outils gratuits les plus fiables du moment.

Un correcteur d’orthographe, c’est quoi ?

Le correcteur orthographique compte parmi les outils d’aide à la rédaction incontournables, que vous soyez professionnel de l’écriture ou non. Il s’agit d’un logiciel qui analyse les textes et détecte automatiquement les fautes sans que vous n’ayez à le paramétrer. Pour corriger les erreurs trouvées, un simple clic suffit. Selon le correcteur d’orthographe choisi, l’utilisateur peut accéder ou non à une explication lui permettant de s’améliorer et de ne plus commettre la même faute à l’avenir.

En général, les logiciels garantissent des écrits exempts de fautes de frappe, d’erreurs lexicales et de fautes de grammaire. Les correcteurs d’orthographe les plus fiables jouent le rôle d’un véritable assistant à la rédaction en soulignant les erreurs de conjugaison ou de syntaxe, les répétitions, etc.

En prime, certaines plateformes gratuites fonctionnent avec un dictionnaire intégré. Les utilisateurs peuvent ainsi consulter les définitions, les antonymes et les synonymes des mots qu’ils emploient.

Top 3 des meilleurs correcteurs d’orthographe gratuits

Vous trouverez en ligne une multitude de correcteurs d’orthographe gratuits. Pour vous aider à faire le tri, nous vous présentons uniquement ceux qui nous ont conquis par leur fiabilité.

Scribens.fr

Scribens est l’une des meilleures plateformes de détection de fautes, avec des explications à chaque erreur découverte. Elle corrige presque tout, de l’orthographe à la grammaire, en passant par la mise en page ou la ponctuation. Le nombre de mots est toutefois limité à 1 000 pour les adeptes de la version gratuite.

Scribens s’adresse notamment aux rédacteurs à la mémoire visuelle développée. L’outil utilise en effet des codes couleurs personnalisables qui aident à repérer en un clin d’œil les fautes :

  • Rouge pour l’orthographe ;
  • Vert pour la grammaire ;
  • Bleu pour la typographie et la ponctuation ;
  • Jaune pour les erreurs dans la formulation d’une phrase, les problèmes de syntaxe ou autres passages à réexaminer.

Pour une vérification rapide de vos articles, mails, etc., vous pouvez soit copier-coller le texte, soit importer directement le fichier concerné.

Reverso.net

Moins connue que l’option de traduction, la fonctionnalité de correction de Reverso est tout aussi impressionnante. Son principal atout réside dans sa capacité à détecter rapidement les erreurs de français. Reverso est la solution à adopter si vous désirez créer des contenus sans répétition ni faute d’accord. En revanche, comme il est moins habile en grammaire, on le recommande surtout pour les documents de type glossaire ou lexique.

Notez que le fonctionnement de Reverso est légèrement différent de celui de Scribens. Plutôt que de souligner les erreurs, il les corrige par défaut. Une fois que vous serez habitué à cet outil, vous saurez immédiatement quel type d’erreur vous avez commis en vous référant à la couleur des modifications automatiques.

Language Tool

Ce correcteur d’orthographe séduit par ses performances, sa facilité d’utilisation et son interface ergonomique. Une fois le texte copié-collé dans la zone dédiée, il corrige en quelques secondes les erreurs de style, d’orthographe, de grammaire, etc. En outre, les suggestions de modification s’accompagnent d’explications détaillées pour vous aider à mieux comprendre les règles appliquées.

L’autre point fort de Language Tool est qu’il est possible de l’utiliser en complément :

  • Des éditeurs de texte en ligne (Google Doc par exemple) ;
  • Des outils CMS comme WordPress.

Dans ce cas, le correcteur fonctionne en temps réel en surlignant les erreurs au fur et à mesure que vous écrivez. Vous sélectionnez les mots à modifier, et les suggestions s’affichent à l’écran.

Retour en haut