Création du brief de rédaction idéal en 8 étapes (+ TEMPLATE)

Pour booster votre visibilité et améliorer votre rentabilité, vous avez décidé de faire appel à un rédacteur professionnel ? Qu’il s’agisse d’un salarié ou d’un prestataire, il est primordial de détailler vos attentes tant sur la forme que sur le fond. En établissant un brief de rédaction soigné, vous aurez la certitude de recevoir des contenus qui reflètent l’image et les stratégies marketing devotre entreprise. Découvrez sans plus attendre les 8 étapes à ne pas négliger ainsi que notre template téléchargeable gratuitement.

Pourquoi créer un brief de rédaction ?

À l’instar du cahier des charges, le brief éditorial est un document énumérant l’ensemble des consignes à respecter par le rédacteur. Grâce à ce guide, le freelance ou l’agence SEO est en mesure de produire des contenus personnalisés : fiches produits, articles de blog, page d’accueil, etc. Plus le brief est détaillé, moins fréquents seront les allers-retours chronophages et les erreurs d’interprétation.

Pour que les textes s’alignent sur les exigences de l’entreprise, le brief de rédaction doit comporter les informations essentielles relatives :

  • Au client ;
  • À ses objectifs ;
  • Au public ciblé par les contenus ;
  • À la trame rédactionnelle ;
  • Etc.

Comment rédiger un brief de rédaction en 8 étapes ?

L’idéal est de commencer par les consignes générales qui encadreront le projet de rédaction avant d’aller dans les détails. Voici comment procéder.

Décrire le livrable attendu

Il est important de faire comprendre au rédacteur dès le départ la mission qui lui est confiée. Présentez-lui en quelques phrases ce que vous attendez de lui. Ci-après un exemple illustrant cette étape cruciale.

« Rédaction d’un ou de plusieurs articles de blog sur les plantes dépolluantes/les meilleurs outils de CMS. Longueur attendue 500 mots. Présentation de 5 variétés/logiciels au minimum. »

Présenter l’entreprise

S’agit-il d’une société évoluant dans le secteur informatique, la commercialisation de plantes ou la vente de bijoux ? Est-ce une startup, une PME ou une grosse structure ? Quelles solutions propos l’entreprise et qu’est-ce qui la différencie de ses concurrents ? En une ou deux phrases, répondez à ces questions pour apporter plus de précisions au contexte.

Définir la ou les cibles

Le brief de rédaction doit mentionner les détails à connaître sur le(s) profils des lecteurs à cibler. En toute logique, vous ne vous adresserez pas de la même manière à un retraité, à un jeune ou à un amateur de viande et à une personne vegan. Les données renseignées doivent permettre au rédacteur d’identifier le ton à adopter, les habitudes des prospects, leurs attentes, etc.

Préciser les objectifs de rédaction

Un brief éditorial contient nécessairement des indications sur les objectifs à atteindre. Le contenu est-il destiné à informer le public, à divertir, à propulser un site web, à redorer le blason de l’entreprise ou à promouvoir un produit ?

Définir le format attendu

Précisez à ce stade la typologie du contenu à livrer. Voici une liste non exhaustive des formats envisageables :

  • Fiche produit ;
  • Page catégorie ;
  • Livre blanc ;
  • Article de blog ;
  • Newsletter ;
  • Texte à publier sur Facebook.

Déterminer le ton rédactionnel

Lors de la création du brief de rédaction, indiquez clairement le niveau de langage ainsi que le ton à employer.

  • Amical ou formel ?
  • Familier ou soutenu ?
  • Pédagogique, poétique ou motivant ?
  • Vocabulaire plutôt technique ou simple ?

À titre d’illustration, mentionnez dans le document si vous souhaitez que le rédacteur tutoie ou vouvoie les lecteurs. Faut-il privilégier les phrases longues ou courtes ? Quid de l’insertion de vocabulaire simple ou d’émojis dans les textes ?

Renseigner la forme et la structure à respecter

Pour obtenir des contenus de qualité, prenez le temps d’écrire en détail toutes vos attentes. Ci-après les éléments à inclure dans votre brief rédactionnel :

  • Le sujet à traiter ;
  • Les mots-clés ;
  • Les expressions à bannir ;
  • Le nombre de mots à atteindre
  • L’organisation des titres, des sous-titres et des paragraphes ;
  • Les CTA ;
  • Le maillage interne ;
  • Le format (PDF ou document Word) ;
  • Etc.

Inclure les informations encadrant le contrat

Si vous comptez confier une mission à long terme à un rédacteur freelance, n’oubliez pas de rappeler dans le brief éditorial toutes informations utiles, dont :

  • Les délais de livraison ;
  • Le planning ;
  • Vos coordonnées.
Retour en haut